Jacques Villette: Pour la réhabilitation de Maurice Papon
Accueil    L'affaire   Qui est-il  Le Jury d'honneur Les raisons  Bordeaux   Le procès  Documents  Bibliographie  


C.V. présenté dans le Dictionnaire biographique des Préfets

Papon (Maurice). Né à Gretz-Armainvilliers (Seine-et-Marne) le 3 septembre 1910 d'Arthur. notaire, fondateur des verreries mécaniques champenoises. maire et conseiller général, président du Conseil général de Seine-et-Marne et le Marie Dussiau. Marié à Paulette Asso.

Enfants. Aline, née le 10 janvier 1934,mariée à Rabat (Maroc) le 16 juin 1955 à Daniel Vigne. Alain. Muriel mariée à Alexis Tatischeff. — Lycée Montaigne et Louis-le-Grand à Paris. Fac. de droit de Paris. Ecole libre des sciences politiques. Licence en droit ; D.E.S. Economie politique et droit public. C.E.S. de sociologie et de psychologie. — Attaché au cabinet du ministre de l'air (J.L. Dumesnil), 2 février 1931 - janvier 1932 ; reçu au concours de rédacteur du 15 mai 1935 ; rédacteur stagiaire (sûreté nationale). 20 juillet/1er août 1935 ; affecté a l'administration départementale, (3e), 31juillet/1 août 1936. (2e), 5 septembre 1936/à c. du 21 août, attaché au cabinet du S.S.E. à la présidence du conseil (Fr. de Tessan), 9 juin 1936, aux affaires étrangères, 3 juillet 1937; attaché parlementaire du même, 13 mars 1938; (1e) 12 juillet/21 août 1938; sous-chef de bureau, 16 novembre 1940. S.P. (1re). D.C. de préfet h. cadre, 7 février 1941; D.C. du S.G. pour l'administration, 26 mars 1941; (h.c.), 31 janvier/1février 1942 ; S.G. de la Gironde (h.c.), 26 mai/1er juin 1942. Préfet des Landes (3e) délégué dans les fonctions, 22/23 août 1944. A la disposition du Commissaire de la République de la région de Bordeaux pour assurer les fonctions de D.C. préfet (3e), 23 octobre/1 er novembre 1944, maintenu à la disposition du commissaire de la République. Chargé de la sous-direction de l’Algérie, 26 octobre 1945. H. cadre, 13/14 avril 1946, maintenu dans ses fonctions. C.C. du S.S.E. à l’intérieur (J. Biondi) 26 janvier 1946: membre de la commission interministérielle des Antilles en qualité d'adjoint au chef de mission, 10 novembre-15 décembre 1946. Préfet de la Corse délégué dans les fonctions, 8/21 janvier 1947; (2e), 8 octobre1947 ; de Constantine, I 7 septembre/6 octobre 1949 ; (1re), 11/12 octobre 1950 ; S.G. de la préfecture de police, 31 octobre/15 décembre 1951; (h. cl.), 13/20 mai 1953. En service détaché à la disposition du ministre des affaires marocaines et tunisiennes. 2/16 juillet 1954, S.G. du Protectorat du Maroc. Conseiller technique au cabinet du S.E. aux affaires algériennes (M. Champeix), 13 février 1956/à c. du 2. Préfet de Constantine I.G.A.M.E. pour les départements de l’Est algérien, 2/16 mai 1956 ; préfet de police. 15/17 mars 1958. Congé spécial (ssd), 12 (17) janvier 1967. Retraite et préfet de police honoraire, 31 décembre 1971/12 janvier 1972. Député U.D.R. puis RPR. (Cher 3e), 1968. 1973. 1976 ; ministre du budget (cabinet R. Barre), 1978-1981. Maire de Saint-Amand-Montrond, 1971-83. Inculpé de crimes contre l’humanité: (Suit une description de la procédure contre lui qui contient des erreurs de date...)

L.H. 16 novembre 1948; off. 27 février 1956; comm. 12 juillet 1961. — Flb I 909*. AJ40 542/5. C.A.O.M. 1 Gc 568. Préfecture de police, E.A/1771. Who's Who, 55-56.