Jacques Villette: Pour la réhabilitation de Maurice Papon
Accueil    L'affaire   Qui est-il  Le Jury d'honneur Les raisons  Bordeaux   Le procès  Documents  Bibliographie  

  

 Lettre de Maurice Papon a René Mayer :

Ceci est la lettre
d'accompagnement
de la 
NOTE SUR
LE PROBLEME
TUNISIEN

Paris, le 26 décembre 1952

 

Monsieur le Président,

 

Au lendemain de l'audience que vous avez bien voulu me consacrer, nos propos sur l'Afrique du nord m'ont conduit à utiliser les demi-loisirs de ma charge pour commettre une petite étude sur la Tunisie.

Je me permets de vous en faire hommage, du souvenir de l'expérience constantinoise que vous vous êtes plu à me féliciter et parce que je sais combien vous dominez ces problèmes pourtant difficiles.

J'ai laissé cette note quinze jours dans un tiroir, le temps que s'accomplisse le dernier épisode connu : voilà deux décrets signés1, qui exigeront bien de la rigueur dans la technique d'application… et quelques autres vertus qui évoquent le 17 juin 19512.

En saisissant cette occasion pour vous féliciter de votre élection à l'Assemblée du pool charbon-acier, formule qui a l'inestimable mérite de vous laisser au Parlement, je vous demande de bien vouloir accueillir, Monsieur le Président, l'expression de mon respectueux dévouement et de mon fidèle attachement.

 

Signature de M. P.

 

Notes : Cette lettre est manuscrite sur papier libre.  

- 1 De quels décrets s'agit-il ?
 - 2 Le 17 juin 1951 eut lieu des élections législatives suivant une loi électorale complexe qui donnait une prime aux listes majoritaires, système encore souvent utilisé, avec le droit de se grouper par apparentement. Alors que le RPF avait fait une percée avec 22% des voix, deuxième derrière le P. C., les petits partis regroupés obtinrent une belle majorité de députés.