Jacques Villette: Pour la réhabilitation de Maurice Papon
Accueil    L'affaire   Qui est-il  Le Jury d'honneur Les raisons  Bordeaux   Le procès  Documents  Bibliographie  

COMMISSARIAT GENERAL                                                  ETAT  FRANCAIS
                AUX
        QUESTIONS JUIVES
    Section d'Enquêtes et 
      de Contrôle
    Délégation Régionale de
            Bordeaux                                   Bordeaux , le 27 Décembre 1943
            _______

 

                                                    Le Délégué Régional

                                               à Monsieur le PREFET  REGIONAL
                                                                BORDEAUX

N°  5.255

            En réponse à votre honorée du 22 courant, j'ai l'honneur de vous informer  :

                    I°)  qu'il n'est pas exact que nos services aient procédé de concert avec les autorité allemandes lors des opérations à l'encontre des juifs dans la nuit du 20 au 21 courant  ;  la participation de nos Inspecteurs n'avait pour but que de vérifier l'identité des non-juifs mariés à des juifs. Il ne s'agissait pour nous,  à aucun titre, d'une action policière .

                    2°)  que les autorités allemandes ne nous ont pas avisé officiellement de ces opérations, mais nous ont simplement demandé le service de vérifier les identités des non-juifs pour éviter les arrestations inutiles .

                                                        LE DELEGUE REGIONAL
                                                            par intérim
                                                            signé : L.   DEHAN

Remarques : Cette note fait partie des échanges entre la préfecture et la SEC, qui aboutiront à  la révocation de Dehan. Celui-ci s'engagera alors dans la Milice où il continuera son action antisémite. Cette bataille, que Joseph Billig expose dans son livre sur le CGQJ, était généralement portée au mérite du Préfet Sabatier, mais l'étude détaillée des archives de la Préfecture démontre que c'est surtout Maurice Papon qui s'est battu contre Dehan.

Cette page est la recopie d'un document extrait du dossier d'un jugement en date du 18/11/1949 du Tribunal Militaire Permanent de Bordeaux, qui est une copie certifiée conforme à l'original, faite à Bordeaux, le 12- 4- 1947.